05.07 2017

L'UE ouvre une enquête sur les prix abusifs des médicaments d'Aspen - 16/05

Les actions de Truffle Capital en faveur de l'innovation

Pour optimiser la mise au point de vaccins et d’immunoactivateurs, la société Abivax a entre autres absorbé les enseignes Wittycell et Splicos. En effet, Truffle Capital fait quelquefois fusionner divers établissements de son portefeuille pour accentuer l'évolution de ses différents programmes de recherche. En 2011, l'administrateur de Truffle Philippe Pouletty (Philippe Pouletty via Bfmtv.com) a soutenu la création de deux établissements se focalisant sur l'élaboration de pièces artificielles pour le milieu industriel ou médical et de prothèses, Carbios et Kardiozis. Connaissant les défis du domaine, le médecin subventionne deux laboratoires de recherches à fort potentiel d'évolution, Deinobiotics et Biokinesis. Via ces entreprises, Truffle Capital contribue à l'élaboration d'un nouveau genre d'antibiotiques et de traitements contre le cancer. Philippe Pouletty s’est notamment distingué via les résultats de l'entreprise française Carmat en matière de cœurs artificiels. Grâce au talent de businessman du médecin, l'entreprise se retrouve cotée en bourse à partir de 2010.

Les différentes réalisations du chercheur depuis son introduction dans son domaine d'expertise

Se focalisant sur la biologie moléculaire, Philippe Pouletty a entre autres élaboré une technologie atypique d’amplification de gènes. Le médecin a par ailleurs commencé sa carrière de chercheur au département Medical Microbiology de Stanford. Via les capitaux de Truffle Capital, l'entrepreneur se trouve être le catalyseur de diverses avancées dans l'univers de la recherche médicale. La compagnie place en effet des liquidités dans des initiatives prometteuses dirigées par des experts et des passionnés. Dès son entrée dans l'univers du business, Philippe Pouletty a mis en place une multitude de startups de biotechnologie élaborant des appareils médicaux ainsi que des produits innovants en Europe et aux États-Unis.

En 1995, Philippe Pouletty a contribué à édifier DrugAbuse Sciences Inc. pendant son passage bénéfique au cœur de la Silicon Valley. L'entreprise travaille sur de nouveaux produits donnant la possibilité de combattre la dépendance aux narcotiques et à l'alcool. Outre la cotation en bourse de SangSat, l'entrepreneur place des liquidités dans l'enseigne spécialisée en biotechnologie RedCell Inc. (rebaptisée Conjuchem Inc.) menant des études liées à l’effet combiné de substances sur les globules rouges et l’albumine. Grâce à plusieurs brevets personnels, le chercheur a institué SangSat Inc. courant 1988. Cette société est une experte en transplantation d’organes et se retrouve cotée au Nasdaq depuis 1993. Experte en biotechnologie, Clonatec incarne l'avant-garde du domaine dans l'Hexagone. La société a été constituée par Philippe Pouletty alors qu'il faisait ses premiers pas dans le monde de la recherche.

À partir de 2005, Théraclion élabore et distribue de nouvelles méthodes de traitement par ultrason. Le portefeuille Truffle Capital promeut de ce fait les études sur les carcinomes mammaires ainsi que les tumeurs thyroïdiennes à travers cette jeune pousse. Le laboratoire Neovacs s'avère introduit en bourse courant 2010 grâce à son fort potentiel de croissance. Cet établissement a été formé par Truffle Capital courant 2003 afin de trouver des produits pour soigner les maladies auto-immunes. Philippe Pouletty s'avère entré dans le secteur de la dermocosmétique en 2011 en concevant Pilosciences. Cette startup a été liquidée en 2015 à l’instar de Cytomics, un centre de recherche expert en médicaments antimycosiques. Notée au New York Stock Exchange, l'enseigne Altimmune se concentre sur la mise au point d’adjuvants immunologiques destinés aux substances contre les infections et aux vaccins. L'enseigne se joint au portefeuille dirigé par Philippe Pouletty en 2007 et se retrouve ensuite assimilée par Pharmathène US.

L’engagement du médecin auprès de Truffle Capital

Opérant dans l'industrie de la biotechnologie, Truffle Capital fonde principalement des spins off de centres de recherche dépendant d'universités d'envergure internationale. Le médecin et ses gestionnaires forment la majorité des établissements accompagnés par l'investisseur. Au sein du monde de la recherche médicale, Philippe Pouletty se révèle principalement renommé comme étant l'associé fondateur et le dirigeant de Truffle Capital SAS. Cette entreprise de tenue de fonds de venture capital a été créée en 2001. Porté par son niveau de spécialisation dans le secteur, le médecin s'occupe de l'organisation ainsi que du suivi des nombreux travaux des PME de Truffle corrélés aux sciences de la vie. Auprès de Truffle Capital, Philippe Pouletty s’attelle notamment à analyser et à choisir les brevets encourageants des compagnies financées. Ces recherches s'avèrent sélectionnées selon leur originalité.