05.07 2017

Philippe Pouletty, infatigable chercheur-entrepreneur - FlexMedia

Philippe Pouletty, infatigable chercheur-entrepreneur - FlexMedia

De 2009 à 2010, Philippe Pouletty (Flexmedia) devient gérant par intérim de Theradiag. Affilié à Truffle Capital dès 2003, le centre de recherche se spécialisant en diagnostic s'avère introduit en bourse courant 2012. Le chercheur est entré dans l'univers de la dermocosmétique en 2011 en formant Pilosciences. Cette société a été liquidée en 2015 à l’instar de Cytomics, un laboratoire spécialiste des médicaments antimycosiques. Pour améliorer réellement les conditions de vie des personnes souffrant d’incontinence urinaire d'effort sévère, le chercheur ainsi que les analystes de Truffle Capital effectuent des investissements dans les divers dispositifs efficaces conçus par l’entreprise Myopowers. Inscrit au New York Stock Exchange (NYSE), le laboratoire Altimmune s'avère spécialiste dans l'élaboration d’immunopotentialisateurs destinés aux médicaments contre les infections et aux vaccins. La compagnie se joint au fonds d'investissement géré par Philippe Pouletty courant 2007 et se retrouve ensuite absorbée par Pharmathène US.

Premiers pas de l'ancien interne des hôpitaux dans l'univers de l'entrepreneuriat

Philippe Pouletty a notamment créé Clonatec au commencement de sa carrière de chercheur. L'enseigne se spécialise en biotechnologie et symbolise l'avant-garde de cette discipline dans l'Hexagone. Rebaptisée Conjuchem Inc., RedCell Inc. entre en bourse au Canada en 2000. Philippe Pouletty a constitué cet établissement se focalisant sur la biotechnologie en s'appuyant sur des brevets personnels. Simultanément à la cotation en bourse de SangSat, l'entrepreneur investit dans la société de biotechnologie RedCell Inc. (devenue Conjuchem Inc.) menant des études liées à l’effet combiné de médicaments sur les érythrocytes et l’albumine.

Philippe Pouletty a obtenu son diplôme de l’UPMC (université Paris VI) courant 1981. Le futur businessman a pu débuter son cursus en médecine après avoir reçu son bac série C. L'étudiant est major du grand cours d’immunologie générale courant 1984. En effet, il assiste à des cours sur l'immunologie et la virologie à l’Institut Pasteur de Paris en dehors de son travail hospitalier. Grâce à sa spécialisation en biologie moléculaire, le jeune diplômé est un membre efficace du groupe de chercheurs de Stanford spécialisé dans cette discipline entre 1986 et 1988. Par conséquent, l'ancien interne des hôpitaux se fait en peu de temps remarquer au sein de cette institution. Entre 1981 et 1984, Philippe Pouletty a été interne à Paris. Se spécialisant en immunologie et en hématologie, il opère dans plusieurs centres médicaux se trouvant en région parisienne.

Les diverses responsabilités extra-professionnelles du chercheur et les titres honorifiques acquis dans le domaine

Dans le but d’aider les jeunes pousses innovantes à l'échelle mondiale, Philippe Pouletty a entre autres collaboré avec le directeur de Microsoft entre 2005 et 2010. Ces divers soutiens démontrent son investissement personnel au profit de la recherche et de la créativité. Étant donné sa grande passion pour ce secteur, Philippe Pouletty a été désigné dirigeant de France Biotech pour quatre mandats successifs entre 2001 et 2009. Cette organisation rassemble les hommes d'affaires se focalisant sur la biotechnologie dans l'Hexagone. Au sein de l’association européenne de biotechnologie, l’investisseur s'avère en mesure de soutenir davantage les projets avant-gardistes. Le gérant de Truffle Capital est de ce fait devenu vice-président d’Europabio de 2005 à 2009.

L'organisation de Truffle Capital sous la gérance de l'investisseur

Au sein de l’univers de la recherche, Philippe Pouletty est surtout célèbre en tant qu'associé fondateur et directeur général de Truffle Capital SAS. Cette compagnie de gestion de fonds de capital-risque a été créée en 2001. Le D.G de Truffle Capital Philippe Pouletty supervise entre autres la R&D et le suivi de la propriété intellectuelle. En vue de parfaire la coordination de la compagnie, l'ancien interne des hôpitaux met aussi sur pied l'équipe de managers et le CA (conseil d'administration). Actuellement, Truffle Capital s'occupe de liquidités atteignant les 750 millions d’euros. Le chercheur a formé l'enseigne en s'associant à Henri Moulard et à Bernard-Louis Roques, deux opérateurs experts dans cette branche. La majeure partie des entreprises accompagnées par Truffle Capital se trouve être fondée par l'homme d'affaires et son staff. Le fonds d’investissement est un expert en biotechnologie et forme essentiellement des spins off de centres d'étude universitaires renommés à l'échelle internationale.

Dès son entrée dans l'univers du business, Philippe Pouletty a fondé une multitude d'entreprises de biotechnologie concevant des dispositifs médicaux ainsi que des médicaments innovants en Europe et aux USA. Dès 1999, le futur directeur général de Truffle Capital a initié une myriade de réformes promouvant l’innovation technologique, dont l’introduction du statut de jeune entreprise innovante (JEI) ainsi que la révision du système fiscal afin de faciliter l'investissement dans l'univers de la recherche. Spécialiste de la biologie moléculaire, Philippe Pouletty a notamment développé une nouvelle technologie d’amplification de gènes. Le chercheur a par ailleurs entamé son cursus professionnel de chercheur au sein des infrastructures de Medical Microbiology de l’université de Stanford.